Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Aïcha (hébreu)

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Ehoud Manor
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : ?

Version originale
Année : 1998
Interprétée par : Haim Moshe
Distribuée par : Oriental

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1998 Haim Moshe CD Atmounote chebaalbum C.D.R. 900-2


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Aïcha

Seul, non, je n'existe pas
Elle passe et je me lève à nouveau
Elle est comme le soleil entre les nuages
Il y a en moi, Aïcha, des sentiments sincères

Regarde comment passent les années
Souris moi face à face
Je te donnerai tout jusqu'au bout
Ma vie, Aïcha, si tu veux

J'irai pour toi jusqu'au bout
Vers la maison qui est à l'horizon
Je ne compterai pas les souffrances et les larmes
Si seulement, Aïcha, tu me donnes un signe
Aïcha, Aïcha, encore un chuchotement
Aïcha, Aïcha, quelle femme !
Aïcha, Aïcha, comment te sens-tu ?
Aïcha, Aïcha, quelle femme !

Viens vers moi, visage d'ange
Dieu t'a envoyé à moi
Pour toi, je récolterai les rayons du soleil
Et je planterai la lumière dans les champs de blé
Aïcha, Aïcha, encore un chuchotement
Aïcha, Aïcha, quelle femme!

Elle s'énerve contre moi encore une fois
Elle affaiblit ma force
Je lui ai parlé, je l'ai appelé
Elle est indifférente, elle est dure
Et je suis presque fini
Prends-moi déjà, Dieu

J'irai pour toi jusqu'au bout
Vers la maison qui est à l'horizon
Je ne compterai pas les souffrances et les larmes
Si seulement, Aïcha, tu me donnes un signe
Aïcha, Aïcha, encore un chuchotement
Aïcha, Aïcha, quelle femme !
Aïcha, Aïcha, comment te sens-tu ?
Aïcha, Aïcha, quelle femme !

Traduction de l'hébreu de E.T.

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris