Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Le jour d'après

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : J. Kapler
Compositeur : J. Kapler
Editée par : Réserves IRG / Music Addict

Version originale
Année : 2004
Interprétée par : Chimène Badi
Distribuée par : Universal / AZ

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2004 Chimène Badi CD 2 titres 982 069-8
2004 Chimène Badi CD 2 titres (version instrumentale) 982 069-8
2004 Chimène Badi CD Dis-moi que tu m'aimes 982457-8
2004 Chimène Badi SACD Dis-moi que tu m'aimes 982457-9
2004 Chimène Badi K7 Dis-moi que tu m'aimes 982457-7


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

On emportera nos regrets
Si nous survivons, peut-être
Le souvenir des mystères
De notre ancienne planète

On emportera nos remords
De ce temps où l'on savait
Si l'on devait avoir tort
D'oublier que l'on pouvait

J'ai rêvé la douceur de certains soirs
J'ai rêvé surtout qu'il n'était pas trop tard
Espérer que l'on pouvait changer
J'ai rêvé d'être encore avant
Le jour d'après

Devant notre indifférence
A l'essence de la terre
Quand la nature se venge
Il n'est plus temps des prières

On peut détourner nos têtes
S'enfermer dans nos armures
Se noyer de vins de fête
Et puis foncer dans le mur

Il est temps, nous sommes encore hier
Juste l'instant d'avant
On peut encore tous faire
Désormais cet absurde ballet
Et que ne vienne jamais,
Jamais le jour d'après

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris