Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Nuit de satin

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Michel Sardou
Compositeur : J. Kapler
Editée par : AMS Publishing administré par Passport Songs Music / PRK Music

Version originale
Année : 2006
Interprétée par : Michel Sardou
Distribuée par : AZ / Universal Music France

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2006 Michel Sardou 2 CD "Hors format" 984 321-5
2006 Michel Sardou 2 CD collector numérotés "Hors format" 984 321-6


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Pour autant qu'il m'en souvienne
C'était une nuit de satin.
Je tenais sa main dans la mienne
Et puis le silence et plus rien...

Aussi souvent que j'y revienne
Je n'reconnais plus le chemin
Ce sentiment que dans mes veines
Coule un autre sang que le mien.

C'est fou comme hier c'est facile
C'est bien plus proche que demain
Un peu comme la mer porte une île
J'emporte une étoile qui s'éteint.

Dans cette nuit sans fin
Où tout le ciel s'éteint
S'éteint
Il reste une étincelle
Qui m'attire auprès d'elle
Et plus rien.

Pourquoi cet homme me demande t-il
Le jour qu'on est c'est inutile
Je sais qu'il sait que j'n'en sais rien

Ce sont les absents qui reviennent
Moi-même j'en suis trente ans de moins.
Pour un instant ils me retiennent
Et puis je retourne d'où je viens.

C'est fou comme hier c'est facile
C'est bien plus proche que demain
Un peu comme la mer porte une île
J'emporte une étoile qui faiblit.

Dans cette nuit sans fin
Où tout le ciel s'éteint
S'éteint
Il reste une étincelle
Qui m'attire auprès d'elle
Et plus rien...

Pourquoi cette femme me demande t-elle
Si j'aime encore être auprès d'elle
Je sais qu'elle sait que j'n'en sais rien.
Je n'en sais rien.

Dans cette nuit sans fin
Où tout le ciel s'éteint
S'éteint
Il reste une étincelle
Qui m'attire auprès d'elle
Et plus rien...
Dans cette nuit sans ciel
Où la nuit va si loin
Si loin...
Il reste une étincelle
Qui m'emporte avec elle
Et plus rien...

Pour autant qu'il m'en souvienne
Mais je ne me souviens plus de rien.

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris