Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

S'il faut prier

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : J. Kapler
Compositeur : J. Kapler
Editée par : Music Addict

Version originale
Année : 2005
Interprétée par : Tina Arena
Distribuée par : Columbia / BMG Sony Music

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2005 Tina Arena CD "Un autre univers" (France) 82876737402


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Que le temps se suspende,
Qu'il m'oublie un instant,
Simplement qu'il attende,
Que passent nos vies lentement.

Que les dieux y consentent,
Ne sachent rien de moi,
Et simplement se contentent
De mon amour et de ma foi.

Puisqu'il faut prier quand on aime,
Que la vie reste ainsi,
Et qu'elle se promène
Loin des ombres et loin du bruit.
Puisqu'il faut prier quand on aime,
Que le temps reste ici,
Je le ferai sans peine,
Puisqu'aimer est à ce prix.

Que l'histoire se détourne,
Ou qu'elle regarde ailleurs,
Que cette roue qui tourne
Nous oublie dans ce bonheur.

Que les cieux me pardonnent
D'implorer tant pour moi,
Et de n'être qu'en somme,
Qu'une femme d'ici-bas.

Mais s'il faut prier quand on aime,
Que la vie reste ainsi,
Et qu'elle se promène
Loin des ombres et loin du bruit.

Je tremble tant je vous aime,
Bien au-delà de tout,
Et chaque nuit je rêve,
Dans mes désirs les plus fous,
Qu'à tant prier le ciel,
Suppliant à genoux,
Dieu me garde le sel,
D'une vie à finir avec vous.

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris