Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Sad passion

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : You You Music

Version originale
Année : 1979
Interprétée par : Taï Phong
Distribuée par : Warner

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1979 Taï Phong LP Last Flight WEA 56740
1979 Taï Phong K7 Last Flight WEA 456740
1994 Taï Phong CD Last Flight WEA 4509-96265-2
1996 Taï Phong CD Last Flight (Japon) WP CR 1718
2007 Taï Phong CD Last Flight WPCR-12522 (Japon)


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Sad passion

You say you want to get out
Say you don't need me anymore
But baby, without any doubt
I'm not the kind to love in vain
You took all the love I had
You spent your way easily
My dear, works weren't that bad
Could say it's too late to worry

You're telling tales on me it hurts
I'll eat your lying lips first
And then your hands I love so much
Until you can't lift up the door
No, I'm not crazy, just listen
I'll eat your legs and your belly
It is the only way
I've found to keep you close to me

Sad passion
Don't know what for
It's so dark but the sun keeps shining
In my soul and and in my blood
Sad passion
Don't know what for
It's so dark but the sun keeps shining
In my soul and in my blood
In my soul and in my blood

Never thought you were so deaf
Sweet honey, can't you hear me still
Oh beg your pardon, I forgot
I ate your ears last I think
Just one or two weeks and no more
And only bones will be left
I got you in my blood
And you'll be mine forever

You're telling tales on me it hurts
I'll eat your lying lips first
And then your hands I love so much
Until you can't lift up the door
No, I'm not crazy, just listen
I'll eat your legs and your belly
It is the only way
I've found to keep you close to me

Sad passion
Don't know what for
It's so dark but the sun keeps shining
In my soul and and in my blood
Sad passion
Don't know what for
It's so dark but the sun keeps shining
In my soul and in my blood

Triste passion

Tu dis que tu veux partir
Tu dis que tu nas plus besoin de moi
Mais bébé, une chose est sûre
Je ne suis pas de ceux à aimer en vain
Tu as pris tout lamour que javais en moi
Tu ten es sortie facilement
Chérie, l'usine, c'était pas si mal
On peut dire quil est trop tard pour sen faire

Ce que tu racontes sur moi me fait mal
Je mangerai tes lèvres de menteuse en premier
Puis tes mains que jaime tant
Jusquà ce que tu ne puisses plus atteindre la porte
Non, je ne suis pas fou, écoute-moi
Je mangerai tes jambes et ton ventre
Cest la seule façon
Que jai trouvée pour te garder près de moi

Triste passion
A quoi ça sert
Il fait sombre, mais le soleil brille encore
Dans mon âme et dans mes veines
Triste passion
A quoi ça sert
Il fait sombre, mais le soleil brille encore
Dans mon âme et dans mes veines
Dans mon âme et dans mes veines

Je naurais jamais pensé que tu étais aussi sourde
Mon ange, ne mentends-tu pas
Oh, excuse-moi, javais oublié
Que javais mangé tes oreilles
Encore une ou deux semaines, puis plus rien
Seuls les os resteront
Je tai dans mon sang
Et tu seras mienne pour toujours

Ce que tu racontes sur moi me fait mal
Je mangerai tes lèvres de menteuse en premier
Puis tes mains que jaime tant
Jusquà ce que tu ne puisses plus atteindre la porte
Non, je ne suis pas fou, écoute-moi
Je mangerai tes jambes et ton ventre
Cest la seule façon
Que jai trouvée pour te garder près de moi

Triste passion
A quoi ça sert
Il fait sombre, mais le soleil brille encore
Dans mon âme et dans mes veines
Triste passion
A quoi ça sert
Il fait sombre, mais le soleil brille encore
Dans mon âme et dans mes veines

Traduction de l'anglais de Delphine Roger

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Maxime Chavanne : Tu te sens plus à l'aise en tant que Jean-Jacques Goldman, seul qu'au sein d'un groupe ? Ça doit te faire drôle, non ?

Jean-Jacques Goldman : Ecoute, ça ne change pas tant que ça, en ce qui me concerne, parce que même dans Taï Phong, j'étais un peu le clown du groupe. J'étais le côté "évident". Déjà, alors que les autres étaient très marqués par les groupes planants de l'époque, j'essayais de faire des morceaux plus courts, avec plus de parties vocales que de démonstrations instrumentales. Evidemment, depuis, je me suis adapté aux contraintes de la chanson. Mais je me souviens d'un morceau que j'avais écrit dans le troisième album, qui ne durait que trois minutes : c'était l'histoire d'un type qui aimait tellement une fille qu'il finissait par la manger....

Goldman joue et gagne
Ok Magazine, 1984


Ludovic Lorenzi : Par rapport à l'album "Last flight", est-ce que vous étiez convaincu qu'un troisième album aurait pu faire redémarrer le groupe ou vous pensiez que ça ne servait à rien d'enregistrer ce troisième album ?

Jean Mareska : Alors, "Last flight" et ça va corroborer ce que je vous disais à propos des ventes de "Windows" "Last flight" est un disque qu'on a enregistré à la demande du commercial de WEA. C'est à dire que les commerciaux de temps en temps demandent "Y'a pas un nouvel album de Taï Phong qui va arriver bientôt ? Parce que, regarde le premier, il a vendu 50, 60, 80 000 Et puis, le deuxième, ça a du vendre 25, 30 000. Ce n'est pas si mal que ça. Pourquoi vous ne faites pas un troisième album ?" Donc, j'ai réuni tout le monde à ce moment- là. Mais entre-temps, Jean-Alain était déjà parti, donc il y avait un autre clavier. Il y a eu cette histoire du fameux concert à Créteil où trois jours avant, Jean-Alain s'est tiré parce qu'il n'en pouvait plus et où il les a plantés Mais je le comprends La situation devenait invivable au sein du groupe. Donc, pour faire ce concert à Créteil, comme il n'y avait pas un clavier qui pouvait apprendre en trois jours les quinze morceaux du concert, ils ont pris quatre claviers différents, je crois, et chacun a appris deux ou trois morceaux. Et puis, à la fin, ils ont gardé le meilleur - ce qui leur semblait être le meilleur des quatre claviers - et ils l'ont adjoint au groupe. C'est Pascal Wuthrich qui, à ce moment-là, est arrivé. Donc, ce dernier album, "Last flight" - c'est moi qui ai trouvé le titre, ça m'amusait beaucoup. Je sentais que c'était l'album de la fin - a été fait vraiment de bric et de broc - non, pas de bric et de broc - il a été fait dans de bonnes conditions techniques, puisqu'on l'a enregistré à Gang. Mais chacun venait faire sa chanson. Stéphane a profité un peu du flou pour pouvoir enfin chanter, placer une composition à lui. Michael est arrivé lui aussi avec des compos. Chaque musicien venait pour ses titres à lui, faisait venir celui du groupe dont il avait besoin pour un solo de guitare, pour ceci, pour cela Je ne pense pas que dans "Last flight", les cinq membres du groupe se soient retrouvés une seule fois ensemble en studio.

Rencontre avec Jean Mareska
Issy-les-Moulineaux, 20 juillet 2001


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris