Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Sans un mot

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : BMG Music Publishing France

Version originale
Année : 1981
Interprétée par : Jean-Jacques Goldman
Distribuée par : CBS

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1981 Jean-Jacques Goldman LP Démodé ; EPC 85 233 1981_album_demode_300.jpg non disponible.
1981 Jean-Jacques Goldman K7 Démodé ; EPC 40 85 233 1981_album_demode_300.jpg non disponible.
1981 Jean-Jacques Goldman CD Démodé ; EPC 463132-2 1981_album_demode_300.jpg non disponible.
1986 Jean-Jacques Goldman 2 LP En Public EPC 4501911
1986 Jean-Jacques Goldman 2 LP En Public GFC 90749 (Canada)
1986 Jean-Jacques Goldman 2 K7 En Public EPC 450191-4
1986 Jean-Jacques Goldman 2 CD En Public EPC 450191-2
1991 Jean-Jacques Goldman Intégrale CD1 COL 469 217-2
1991 Jean-Jacques Goldman Intégrale CD4 COL 469 217-2
1994 Jean-Jacques Goldman 2 CD Premier album - Positif 477 475-2


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

A 15 ans on m'avait dit
Si t'es sage et bien gentil
T'auras une mobylette
J'avais que ça dans la tête yéyé

Après ça l'automobile
Pour l'entrée en faculté
Je me faisais pas de bile
La voie était bien tracée yéyé

A 18 ans j'avais tout
Tout ce qu'ils auraient rêvé
Ils ont rien compris du tout
Quand un soir j'suis pas rentré non non

J'étais pas des plus malins ni un super ambitieux
Mais n'espérer que demain à 20 ans c'est un peu mieux yéyé
On nous gonflait la tête de désirs vulgaires
De pouvoir et d'argent qu'on aurait mis à l'eau
Nous on parlait histoire, liberté, univers
Et l'on aurait donné notre vie sans un mot sans un mot

Si tu dis si tu sais ça
Si tu étudies cela
Pense à ce qu'on veut de toi
Après ça tu choisiras yéyé

Le diplôme c'est pas tout
Tu sais y'a la vie aussi
Mais sache que sans le sous
Tu te payes une drôle de vie yéyé

Les filles et puis les bagnoles
Voilà déjà la moitié
De tout le temps que tu donnes
Mais t'as pas l'temps d'y penser non non

Je suis pas des plus malins ni un super ambitieux
Mais se trouver inutile à vingt ans c'est pas facile non non
On nous gonflait la tête de désirs vulgaires
De pouvoir et d'argent qu'on aurait mis à l'eau
Nous on parlait histoire, liberté, univers
Et l'on aurait donné notre vie sans un mot sans un mot

Y'en a qui partent en Orient
En Afrique ou en Asie
Pour y soigner les enfants
Et pour s'y soigner aussi yéyé

Moi j'ai choisi la banlieue
Si tu crois que c'est facile
Viens donc vivre ici mon vieux
Oublie pas ta carabine non non

Et puis partout c'est pareil
C'est à prendre ou à laisser
La vie avant le sommeil
Le plaisir pour oublier yéyé

Je suis pas des plus malins ni un super ambitieux
Et je plains les plus malins et je plains les ambitieux

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

(voir le début sur "Quand la musique est bonne")

Jean-Jacques Goldman : Non.

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : J'ai dit non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman, voix hyper aiguë : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman, voix hyper grave : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman, gamme montante : Non non non non !

Public : Si si si si !

Jean-Jacques Goldman, gamme descendante : Non non non non !

Public : Si si si si ! (rires)

Jean-Jacques Goldman, sur l'air de "Petite musique de nuit" : Non non non non non non non non non non non !

Public, idem : Si si si si si si si si si si si !

Jean-Jacques Goldman, sur l'air de "Lettre à Elise" : Non, non non, non non non non non non!

Public, idem : Si, si si, si si si si si si !

Jean-Jacques Goldman, sur l'air de "La Marseillaise" : Non non non non non non non non non non !

Public, idem : Si si si si si si si si si si !

Jean-Jacques Goldman : Non, franchement, non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Oh non !

Public : Oh si ! (rires)

Jean-Jacques Goldman : Mais non !

Public : Mais si !

Jean-Jacques Goldman, de plus en plus suggestif : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non, pas ce soir

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Oh non, pas ce soir

Public : Oh si !

Jean-Jacques Goldman : J't'ai dit non

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : J't'ai dit non

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman, de plus en plus orgasmique et rapide : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Non !

Public : Si !

Jean-Jacques Goldman : Bon bah d'accord !

Introduction de "Sans un mot"
Zénith de Montpellier, 18 décembre 1985


Christophe Nicolas : "A quinze ans on m'avait dit, si t'es sage et bien gentil, t'auras une mobylette", ça ça fait partie d'une chanson qui s'appelle "Sans un mot", qui résumait un peu cette période adolescente... (...)

Jean-Jacques Goldman : On était d'une génération de parents pour qui l'essentiel était d'avoir des biens, d'avoir une éducation, d'avoir des choses, et nous, on ne pensait qu'idées et idéaux.

Christophe Nicolas : La mobylette, tu l'as eue finalement ?

Jean-Jacques Goldman : Non, non, j'ai pas eu de mobylette.

Génération Laser, spéciale "intégrale de Jean-Jacques Goldman"
RTL, 15-19 novembre 1991


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris