Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Thirteenth space

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Pascal Wuthrich
Compositeur : Michael Jones
Editée par : You You Music

Version originale
Année : 1979
Interprétée par : Taï Phong
Distribuée par : Warner

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1979 Taï Phong LP Last Flight WEA 56740
1979 Taï Phong K7 Last Flight WEA 456740
1994 Taï Phong CD Last Flight WEA 4509-96265-2
1996 Taï Phong CD Last Flight (Japon) WPCR 1718
2007 Taï Phong CD Last Flight WPCR-12522 (Japon)


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Thirteenth space

Taking off from number nine
Leaving home but I'm feeling fine
Sit tight, the check list done
Hear the countdown reach number one
Felt a little shake just before
The engines start to roar
Crushed back in my seat
As the spaceship starts to soar
Leaving home but I'm free

Searing throught the atmosphere
Send a message no one will hear
Back home it's too late
Earth has reached its final date
See the sun and the stars go by
In beautiful design
It's just like a dream
My first voyage through the skies
Feeling I'm swirling free

Treizième espace

Partant du nombre neuf
Je quitte la maison mais je me sens bien
Je massois tendu, la check liste faite
Jentends le compte à rebours arriver à un
Ressens un petit tremblement juste avant que
Le moteur ne commence à gronder
Ecrasé au fond de mon siège
Lorsque le vaisseau commence à monter
Je quitte la maison mais je suis libre.

Flambant à travers latmosphère
Jenvoie un message que personne nentendra
A la maison cest trop tard
La terre a atteint son jour dernier
Je vois le soleil et les étoiles qui passent
En un superbe dessin
Cest comme un rêve
Mon premier voyage à travers les cieux
Je sens que je tourbillonne librement

Traduction de l'anglais de Jérémie Fonjallaz

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Ludovic Lorenzi : Par rapport à l'album "Last flight", est-ce que vous étiez convaincu qu'un troisième album aurait pu faire redémarrer le groupe ou vous pensiez que ça ne servait à rien d'enregistrer ce troisième album ?

Jean Mareska : Alors, "Last flight" et ça va corroborer ce que je vous disais à propos des ventes de "Windows" "Last flight" est un disque qu'on a enregistré à la demande du commercial de WEA. C'est à dire que les commerciaux de temps en temps demandent "Y'a pas un nouvel album de Taï Phong qui va arriver bientôt ? Parce que, regarde le premier, il a vendu 50, 60, 80 000 Et puis, le deuxième, ça a du vendre 25, 30 000. Ce n'est pas si mal que ça. Pourquoi vous ne faites pas un troisième album ?" Donc, j'ai réuni tout le monde à ce moment- là. Mais entre-temps, Jean-Alain était déjà parti, donc il y avait un autre clavier. Il y a eu cette histoire du fameux concert à Créteil où trois jours avant, Jean-Alain s'est tiré parce qu'il n'en pouvait plus et où il les a plantés Mais je le comprends La situation devenait invivable au sein du groupe. Donc, pour faire ce concert à Créteil, comme il n'y avait pas un clavier qui pouvait apprendre en trois jours les quinze morceaux du concert, ils ont pris quatre claviers différents, je crois, et chacun a appris deux ou trois morceaux. Et puis, à la fin, ils ont gardé le meilleur - ce qui leur semblait être le meilleur des quatre claviers - et ils l'ont adjoint au groupe. C'est Pascal Wuthrich qui, à ce moment-là, est arrivé. Donc, ce dernier album, "Last flight" - c'est moi qui ai trouvé le titre, ça m'amusait beaucoup. Je sentais que c'était l'album de la fin - a été fait vraiment de bric et de broc - non, pas de bric et de broc - il a été fait dans de bonnes conditions techniques, puisqu'on l'a enregistré à Gang. Mais chacun venait faire sa chanson. Stéphane a profité un peu du flou pour pouvoir enfin chanter, placer une composition à lui. Michael est arrivé lui aussi avec des compos. Chaque musicien venait pour ses titres à lui, faisait venir celui du groupe dont il avait besoin pour un solo de guitare, pour ceci, pour cela Je ne pense pas que dans "Last flight", les cinq membres du groupe se soient retrouvés une seule fois ensemble en studio.

Rencontre avec Jean Mareska
Issy-les-Moulineaux, 20 juillet 2001


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris