Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Zora sourit

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : J. Kapler
Editée par : Editions I.R.G. / Duffield Music

Version originale
Année : 1998
Interprétée par : Céline Dion
Distribuée par : Columbia / Sony Music

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1998 Céline Dion K7 S'il suffisait d'aimer COL 491 859-4
1998 Céline Dion CD S'il suffisait d'aimer COL 491 859-2
1998 Céline Dion CD hors commerce 1 titre SAMPCS 5901
1998 Céline Dion CD 2 titres COL 666 434-1
1998 Céline Dion Maxi CD 3 titres COL 666 434-2
2005 Céline Dion 3 CD + DVD "On ne change pas" COL 82876740692
2005 Céline Dion 2 CD + DVD "On ne change pas" COL 82876726222
2005 Céline Dion 2 CD "On ne change pas" COL 82876726212


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2009 Grégory Lemarchal CD "Rêves" Mercury/Universal 0600753229606

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Une rue, les gens passent, les gens comme on les voit
Juste un flux, une masse, sans visage, sans voix
Quel étrange aujourd'hui, quelque chose, mais quoi ?
Désobéit, désobéit

Une rue comme d'autres et le temps se suspend
Une tache, une faute et soudain tu comprends
Impudence inouïe, insolite, indécent
Zora sourit, Zora sourit, Zora sourit

Zora sourit, aux trottoirs, aux voitures, aux passants
Au vacarme, aux murs, au mauvais temps
A son visage nu sous le vent,
A ses jambes qui dansent en marchant
A tout ce qui nous semble évident
Elle avance et bénit chaque instant
Zora sourit, Zora sourit, Zora sourit

Des phrases sur les murs, des regards de travers
Parfois quelques injures, elle en a rien à faire
Elle distribue ses sourires, elle en reçoit autant
Zora sourit, effrontément
Zora sourit, insolemment

Zora sourit pour elle, elle sourit d'être là
Mais elle sourit pour celles, celles qui sont là-bas
Pour ces femmes, ses soeurs qui ne savent plus sourire
Alors des larmes plein le coeur, des larmes plein la vie
Zora sourit, Zora sourit, Zora sourit

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Céline Dion : Pour moi, Zora représente, non seulement l'Algérie, mais toutes les femmes de tous ces pays qui n'ont pas la chance d'être libres et d'être heureuses.

Un an avec Céline
TSR1, 11 septembre 1999


Eric Jean-Jean : Jamais toi tu ne travailles sous le nom de Kapler, jamais jamais ?

Jean-Jacques Goldman : Non non... Non c'est lui. Il a pris un autre nom parce que ça le gênait de s'appeler Goldman [rires]. C'est quand même triste...

Eric Jean-Jean : Mais tu disais Jean-Jacques qu'il a commencé en fait à faire la première musique sur une chanson de Céline Dion.

Jean-Jacques Goldman : Non, ça fait longtemps qu'il fait de la musique, tout ça, mais qu'il n'ose jamais... De temps en temps, il me donnait une cassette, je disais "ça c'est nul", "ça c'est bien"...

(...)

Jean-Jacques Goldman : Je lui avais pris la musique de "Zora sourit" qui est de lui aussi...

Eric Jean-Jean : Pas mal !

Jean-Jacques Goldman : Sur lequel j'avais fait un texte et puis à partir de ce moment là, un jour il m'a envoyé quatre-cinq textes, il m'a dit "qu'est ce que tu en penses, est-ce que c'est vraiment "carton rouge" comme il dit...". Moi j'ai dit "ben non c'est pas mal" et là ça a été fini... Tina Arena, tout ça ...[rires du public]

Studio 22
RTL, le 5 décembre 2001


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris