Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Maurane : "J'ai surtout envie d'aller bien"
(Zone 02 (Bruxelles), 15 au 21 octobre 2003)

Maurane : "J'ai surtout envie d'aller bien"
Zone 02 (Bruxelles), 15 au 21 octobre 2003
Propos recueillis par Philippe Adam
Retranscription de Sandrine Dutrieux

Philippe Adam : Vous avez confi quatre chansons Jean-Jacques Goldman aprs avoir longtemps hsit collaborer avec lui.

Maurane : Aprs avoir crit pour Cline Dion, il tait sollicit de toute part et je ne voulais pas le dranger. Je voyais bien que son intrt demeurait. Aux Restos du cur, il coutait attentivement quand j'essayais une chanson. Il allait dans la salle pour mieux entendre. Il y a un an, on s'est retrouv sur une tl, et je lui ai demand si on s'y mettait pour de bon.

Philippe Adam : Pardon de la formulation, mais qu'est-ce qu'il vous trouve ?

Maurane : Il y a entre nous un grand respect mutuel mais rien de sexuel, rassurez-vous ! [rires]. L'absence de sophistication dans ma faon de chanter le touche. Il ne comprend d'ailleurs pas que ma culture vocale ne vienne pas du blues. Il tait persuad que j'avais tous les Aretha Franklin ("la reine" selon Goldman) dans ma discothque. Lui aussi me touche. C'est une super-star mais il marche dans la rue, il fait ses courses ou se balade normalement. Les gens le reconnaissent mais personne ne l'ennuie. Il doit apprcier que je n'aie pas de grandes ambitions. Il sait que je n'ai pas besoin de sa cote pour tre heureuse.

Philippe Adam : Il a la rputation d'crire sur mesure. Il vous a fait parler ?

Maurane : Mme s'ils n'ont rien en commun, Jean-Claude Vannier (ndlr : auteur de "Fais-moi l'homme cette fois" ou du "Sur un prlude de Bach") et Jean-Jacques ont la mme manire de me radiographier. On a peu parl, sinon des rves. J'cris mes rves et je lui en ai envoys quelques-uns. Il en est n "Au clair de ma plume" et il m'a recommand un docteur consulter de sa part ! [rires]. Il a vu que, ces derniers temps, je veux aller de l'avant. Quoiqu'il arrive, j'ai dcid que a allait bien et il a crit "Des millions de fois". "Ce que le blues a fait de moi" est plus un jeu o il me voit en vieille pute derrire son bar. Par contre, "Tout faux", j'ai vraiment t comme a 16-17 ans, trs con devant des mecs qui me faisaient de l'effet. Il a saisi des choses sans qu'on en parle. On se croise depuis 20 ans, quand mme. Il me voit heureuse, malheureuse, avec ma tonicit, ma mlancolie

Philippe Adam : Goldman vous a entran vers des musiques inhabituelles pour vous.

Maurane : "Tout faux" et "Des millions" (sic), c'est sa patte. Il est trs dirigiste et il m'a laiss mettre ma touche sur les deux autres titres. On a commenc chez lui, un deux-pices ct de Marseille, avec un ordinateur minuscule et un micro en plastique. Je n'en revenais pas qu'il habite l. Je sais qu'il n'est pas du tout attach aux signes extrieurs de richesse mais l, c'tait presque dmesur dans l'autre sens. Je dcouvrais les textes. Il me chantait une phrase et je la rptais pendant qu'il enregistrait. C'tait mourir de rire. Les maquettes sonnaient comme dans la pire des salles de bain mais les chansons fonctionnaient dj, et je me souviendrai toute ma vie de nos sourires en chantant.


Retour au sommaire - Retour l'anne 2003

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris