Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Je ne vous parlerai pas d'elle

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : BMG Music Publishing France

Version originale
Année : 1982
Interprétée par : Jean-Jacques Goldman
Distribuée par : CBS

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1982 Jean-Jacques Goldman LP Minoritaire EPC 25 089
1982 Jean-Jacques Goldman LP Minoritaire (Japon) 28-3P-476
1982 Jean-Jacques Goldman LP Minoritaire (Canada) PFC 90 976
1982 Jean-Jacques Goldman K7 Minoritaire 40-25089
1982 Jean-Jacques Goldman CD Minoritaire EPC 25 089
1983 Jean-Jacques Goldman Maxi 45 T hors commerce SDC 11016
1991 Jean-Jacques Goldman 3 CD Quand la musique est bonne / Non Homologué / Positif COL 467 337-2
1991 Jean-Jacques Goldman Intégrale CD1 COL 469 217-2
1992 Jean-Jacques Goldman LP Tour souvenir (Corée) Sony CPL-1249
1996 Jean-Jacques Goldman 2 K7 Singulier COL 485 080-4
1996 Jean-Jacques Goldman 2 CD Singulier COL 485 008-2
1998 Jean-Jacques Goldman 2 CD Quand la musique est bonne / Entre gris clair et gris foncé ; COL 492 848 2 1998_coffret_deux_albums_300.jpg non disponible.
2002 Jean-Jacques Goldman 3 CD Quand la musique est bonne / Non Homologué / Positif ?


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2000 Eric Landman CD Eric Landman chante Jean-Jacques Goldman 02000EL26E49

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Année Titre Langue Interprète Auteur de l'adaptation Pochette
1983 I won't talk about her anglais Jean-Jacques Goldman Jean-Jacques Goldman

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Je vous dirai ma vie dans son nu le plus blême
Dans les matins pâlis où plus rien ne protège
Je vous dirai mes cris jusqu'aux plus imbéciles
Je vous livrerai tout jusqu'au bout de mes cils

Tous mes gestes promis, tout ce que je pense
De mes coups de colère à mes coups de romance
En toute complaisance, en toute impudeur
Compte rendu fidèle de toutes mes heures

J'avouerai tous les trucs interdits, les méthodes
Je vous dirai les clés, vous livrerai les codes
Les secrets inconnus à lire entre les lignes
Les talismans perdus, les chiffres et les signes

Mes arrière-pensées avec inconscience
Mes goûts et mes dégoûts et tous mes coups de chance
Même sans intérêt, même un peu faciles
Mes fantasmes enterrés, mes idées les plus viles

Mais je ne vous parlerai pas d'elle
Je ne vous parlerai pas d'elle
Elle est à côté de moi quand je me réveille
Elle a sûrement un contrat avec mon sommeil
Je ne vous parlerai pas d'elle
Elle est mon sol, elle est mon ciel
Elle est là, même où mes pas ne me guident pas
Et quand je suis pas là, elle met mes pyjamas
Elle est plus que ma vie, elle est bien mieux que moi
Elle est ce qui me reste quand j'fais plus le poids
Je ne vous parlerai pas d'elle

Elle est à côté de moi quand je me réveille
Elle a sûrement un contrat avec mon sommeil
Elle est là, même où mes pas ne me guident pas
Et quand je suis pas là, elle met mes pyjamas
Elle est plus que ma vie, elle est bien mieux que moi
Elle est ce qui me reste quand j'fais plus le poids
Je ne vous parlerai pas d'elle

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Maxime Chavanne : Bon, alors celle que tu préfères, toi, c'est laquelle, en toute franchise ?

Jean-Jacques Goldman : Je crois que la mieux écrite , c'est "Veiller tard". Autrement c'est "Je ne vous parlerai pas d'elle", il me semble.

Goldman joue et gagne
Ok Magazine, 1984


Myriam  : Qui décide du choix des 45 Tours ?

Jean-Jacques Goldman  : Ben maintenant cest moi ! [rires]. Ça na pas toujours été mais enfin Quand jétais Tu sais, cest très dur au début parce quon ne sait pas si ça va avoir du succès ou pas. Donc, quand il y a plusieurs avis, tu doutes toujours un peu. Pour linstant, il y a deux fois où je doutais un peu et jai laissé faire la maison de disques et les deux fois, cest eux qui ont eu tort.

Myriam  : Cétait pour quels titres ?

Jean-Jacques Goldman  : Ils nont pas voulu sortir "Je ne vous parlerai pas delle" et moi je suis sûr que cétait un simple.

Interview de Jean-Jacques Goldman à Digne
[support inconnu], le 07 mars 1986


Cool : Quelle est ta chanson préférée ?

Jean-Jacques Goldman : "Je te donne". C'est peut-être la chanson que j'ai le plus écoutée. Avant qu'elle sorte, je l'écoutais dix fois par jour. C'est peut-être aussi parce qu'il y a Michaël qui chante, je ne sais pas Il y a aussi "Il suffira d'un signe", j'adore cette chanson. Et "Je ne vous parlerai pas d'elle". Voilà les chansons que je réécoute avec plaisir et c'est à peu près les seules.

Cool : Mais les autres t'ont plu au moment où tu les as écrites ?

Jean-Jacques Goldman : Oui bien sûr. Quand je les fais, je suis vraiment bouleversé ! (Rires). Puis après, à force de les décortiquer, j'en ai vite marre. C'est comme si tu étais avec une femme et, respectivement un homme, qu'on te l'ouvre et que tu vois les viscères, les reins, la rate Il y a un moment où tu ne peux plus l'aimer (Sourire)

Cool : En fait, tu les aimes tant que tu n'as pas véritablement travaillé dessus en studio ?

Jean-Jacques Goldman : Voilà, là je les vois, je les ressens encore comme quelqu'un de neuf, comme une photo. Après, quand on décortique, je ne peux plus aimer. C'est comme une cuisinière qui après avoir tué son lapin, épluche les oignons et tout ça, a plus de difficulté à apprécier le plat.

Jean-Jacques Goldman ouvre les portes de son studio !
Cool, juin 1987


Marc Thirion : Pourquoi écrire si peu de chansons totalement autobiographiques ?

Jean-Jacques Goldman : Il y en a : "Veiller tard", "Tu manques", "Je ne vous parlerai pas d'elle", si l'on veut bien lire entre les lignes..

Jean-Jacques Goldman fait le point
Podium, 1991


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris