Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Peurs

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : Editions J.R.G.

Version originale
Année : 1990
Interprétée par : Fredericks - Goldman - Jones
Distribuée par : C.B.S.

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1990 Fredericks - Goldman - Jones LP Fredericks - Goldman - Jones CBS 467 729-1
1990 Fredericks - Goldman - Jones K7 Fredericks - Goldman - Jones CBS 467 729-4
1990 Fredericks - Goldman - Jones CD Fredericks - Goldman - Jones CBS 467 729-2
1990 Fredericks - Goldman - Jones LP Fredericks - Goldman - Jones (Angleterre) 468 513-1 non disponible.
1990 Fredericks - Goldman - Jones K7 Fredericks - Goldman - Jones (Angleterre) 458 513-4 non disponible.
1990 Fredericks - Goldman - Jones CD Fredericks - Goldman - Jones (Angleterre) 468 513-2 non disponible.
1990 Fredericks - Goldman - Jones CD Fredericks - Goldman - Jones (USA) CK 47844
1991 Fredericks - Goldman - Jones 45 T COL 657 467-7
1991 Fredericks - Goldman - Jones Maxi 45 T COL 657 467-6 non disponible.
1991 Fredericks - Goldman - Jones K7 2 titres COL 657 467-4
1991 Fredericks - Goldman - Jones CD 2 titres COL 657 467-1
1991 Fredericks - Goldman - Jones Intégrale CD7 COL 469 217-2
1991 Fredericks - Goldman - Jones Intégrale CD8 (inédit tournée '91) COL 469 217-2
1992 Fredericks - Goldman - Jones K7 Sur scène COL 472 787-4
1992 Fredericks - Goldman - Jones CD Sur scène COL 472 787-2
2000 Fredericks - Goldman - Jones CD Pluriel COL 498 835-2
2000 Fredericks - Goldman - Jones CD promo 1 titre SAMPCS9169
2000 Fredericks - Goldman - Jones 8 CD Intégrale 1990-2000 CD1 COL 498 836-2
2000 Fredericks - Goldman - Jones 8 CD Intégrale 1990-2000 CD2 COL 498 836-2


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Qu'est-ce qu'on aurait dû ?
Qu'est-ce qu'on aurait pu ?
Personne y peut rien
Chacun son destin

Ici, c'est comme ça
C'est chacun pour soi
La vie, les rumeurs
Peurs contre peurs

On l'a trouvée bizarre
Dès qu'elle est arrivée
Avec son genre à part
Son air d'pas y toucher

Elle était pas bavarde
A peine bonjour bonsoir
J'ai mis les mômes en garde
Nous, on veut pas d'histoire

Elle était pas vilaine
Moi, j'la trouvais vulgaire
Toujours la même dégaine
Pas coiffée, un drôle d'air

Elle prenait des taxis
Elle fumait dans l'couloir
Elle f'sait quoi dans la vie ?
J'm en fous, j'veux pas l'savoir

Peurs contre peurs, nous sommes d'ici, elle est d'ailleurs
Peurs contre peurs, elle est partie un jour
On reste entre nous peurs contre peurs

On voyait d'la lumière
Si tard a-t-on idée
Qu'est-ce-qu'elle pouvait bien faire ?
Elle avait pas la télé

Elle avait pas d'visite
Elle avait pas d'courrier
Elle a même eu les flics
Non, c'était à côté

On dit de source sûre
Qu'un voisin l'a croisée
La nuit dans une voiture
Moi, rien peut m'étonner

Elles ont ça dans la peau
C'est comme des animaux
C'est c'que nous avait dit
Un gars des colonies

Peurs contre peurs. nous sommes d'ici elle est d'ailleurs
Peurs contre peurs, un jour elle est partie
Nous sommes restés, nos peurs aussi

Qu'est-ce qu'on aurait dû ?
Qu'est-ce qu'on aurait pu ?
Personne y peut rien
Chacun son destin

Ici, c'est comme ça
C'est chacun pour soi
On demande rien

Qu'est-ce que vos croyez
C'est partout pareil
Nos yeux, nos oreilles
Vaut mieux les fermer

Ici, tout est dur
On aime les serrures
Pas les étrangers

On l'a trouvée bizarre
Dès qu'elle est arrivée
Avec sont genre à part
Son air d'pas y toucher

Elle était pas bavarde
A peine bonjour bonsoir
J'ai mis les mômes en garde
Nous, on veut pas d'histoire

Pas d'histoire

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Philippe Robin : On parlait tout à l'heure de comédies musicales, d'ambiance de comédies musicales. Dans la chanson "Peurs" c'est complètement ça : c'est trois personnes qui discutent entre elles... c'est un petit peu une discussion de bistrot ?

Jean-Jacques Goldman : C'est un peu ça, oui. C'est une chanson qui ne peut être chantée qu'à trois, donc qui est tout à fait justifiée dans ce sens là. Moi, j'aime bien l'intro de guitare de départ, il y a les choeurs africains dedans aussi. Et puis le texte, toutes ces rumeurs qui se passent dans les grands ensembles : tiens, telle personne n'a pas ouvert ses volets aujourd'hui ou alors on a vu la voiture d'un tel garée à tel endroit, qu'est-ce qui se passe etc... Enfin, toutes les rumeurs qui peuvent se passer un peu partout, d'ailleurs.

Philippe Robin : Vous avez été victime de rumeurs ces dernières années, autour de vous ?

Jean-Jacques Goldman : Non, pas plus que d'autres. Probablement... Pour être au courant des rumeurs, il faut qu'elles nous reviennent. Elles ne me reviennent pas, donc je suis pas trop au courant de ces choses là. Mais par contre, je sais qu'il y a des gens qui sont de véritables victimes.

Coffret audio Fredericks - Goldman - Jones
Sony Music France, novembre 1990


Une chanson sur la rumeur, sur le prix qu'il faut payer au nom du justement non anonymat dans les cités plus humaines. "Tiens, telle personne n'a pas ouvert ses volets aujourd'hui" ou "on a vu la voiture d'untel garée à tel endroit, que se passe-t-il ?". C'est l'exemple même d'une chanson qui ne peut être chantée qu'à trois.

Jean-Jacques Goldman
Salut, 1991


"C'est sur la rumeur et le prix qu'il faut payer au nom du justement non anonymat dans les cités dites plus humaines".

Jean-Jacques Goldman
Date et lieu inconnus


Un peu "dance", devenue accoustique et Flamenco sur scène Vraiment n'importe quoi !

Jean-Jacques Goldman
Livret de Pluriel


Anthony Martin : Et c'est quelque chose qu'on ressent très bien dans les titres de vos chansons. Si je prends "La vie par procuration", "Je te donne", "Peurs" ou même "Elle a fait un bébé toute seule" par exemple, c'est presque des titres d'articles de journaux...

Jean-Jacques Goldman : Oui... (...) Je pense qu'on est un peu des chroniqueurs, et puis des bons diagnostiqueurs de ce qui se passe, on prend un peu l'air du temps.

Quand la musique est bonne
RTL, 5 juillet 2003


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris