Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

La vie c'est mieux quand on est amoureux

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : JRG

Version originale
Année : 2001
Interprétée par : Jean-Jacques Goldman
Distribuée par : Columbia / Sony Music

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2001 Jean-Jacques Goldman CD Chansons pour les pieds COL 504 735-2


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

La vie c'est mieux quand on est amoureux

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Anthony Martin : Il y a une chanson en toute fin dalbum qui est ce quon appelle une chanson cachée, il faut laisser passer un petit peu de temps après la dernière plage réellement annoncée sur le livret. Il ny a pas de paroles, juste deux ou trois phrases qui sont des onomatopées en fait. Vous ne dites pas quelque chose, il ny a pas de message en tout cas universel. Mais pourquoi avoir fait cette chanson ?

Jean-Jacques Goldman : Cétait comme ça, un peu mignon, un peu marrant Une chanson inachevée. Jai essayé de mettre des paroles sur cette chanson. Cest une chanson qui sappelle donc "La vie cest mieux quand on est amoureux". Ça, cest le thème. Après, jai essayé de dire "parce que ceci" ou "parce que cela". Jai commencé à écrire et je me suis rendu compte que cela ne servait à rien. Une fois quon a dit "la vie cest mieux quand on est amoureux", on a tout dit. Enfin tout ce que veut dire la chanson. Voilà, donc le reste du temps, jai fait "nanana nanana, nanana nanana" [rires] juste comme ça, et puis avec le refrain qui disait cette phrase.

Anthony Martin : Ce nest pas un lieu commun de dire que "la vie cest mieux quand on est amoureux" ?

Jean-Jacques Goldman : Peut-être, peut-être ! Mais cest comme quand on dit "Tant quon a la santé". Ça paraît tout con, mais le jour où on le vit soi-même, on se rend compte que que cest vrai, quoi.

(...)

Anthony Martin : Cest vrai que "la vie cest mieux quand on est amoureux" ?

Jean-Jacques Goldman : Moi je trouve. La vie, elle est bien, mais tout à coup, quand on est amoureux, tout a un petit peu plus de couleur. Tout est un petit peu différent. Ce nest pas valable pour moi spécialement. Cest valable pour tout le monde. On se rend compte que dans nos existences, tout à coup, les couleurs sont un tout petit peu différentes.

Ça cartonne,
RTL, le 20 novembre 2001


Laurent Delpech : Dans le livret de ce disque, il y a une phrase : "La vie c'est mieux quand on est amoureux". C'est votre cas. Est-ce que vous êtes un jeune mari heureux ?

Jean-Jacques Goldman : J'espère que c'est le cas de tout le monde. Ça n'a rien à voir avec moi. C'est simplement que quand on arrive à un certain âge, et qu'on a vécu des histoires et des moments, on se rend compte que la vie, elle est bien, mais quand on est amoureux, tout à coup, il y a d'autres couleurs. Et puis quand cet amour s'en va, les couleurs se flétrissent un peu. Ça n'a rien de personnel.

Laurent Delpech : Vous pouvez nous parler un peu de votre femme ? Parce qu'on n'a pas eu beaucoup d'informations sur votre mariage, sur elle, sur vous.

Jean-Jacques Goldman : J'étais marié pendant 25 ans et je n'en ai jamais parlé, alors je ne vais pas commencer aujourd'hui.

Laurent Delpech : J'ai lu simplement que c'était une fan, que c'est quelqu'un que vous avez rencontré à la fin d'un de vos concerts. C'est vrai ça ?

Jean-Jacques Goldman : Non, non. C'est faux.

Goldman : comme ses pieds
Europe 1, 20 novembre 2001


Joëlle Lehrer : Le fait d'avoir eu cinquante ans et de vous marier à une petite jeune de vingt-deux ans vous rend-t-il soudain plus léger et plus fou ?

Jean-Jacques Goldman : Cinquante ans, ce n'est pas une bonne nouvelle. [Silence]. Je n'ai jamais été spécialement léger et fou. Je suis plutôt sérieux et raisonnable. Cela ne modifie rien profondément mais, dans le quotidien, il y a, évidemment, des changements. Quand j'avais quinze ans, j'avais déjà l'impression d'en avoir cinquante. J'étais un peu décalé par rapport à mes copains de classe.

Joëlle Lehrer : Quand vous chantez "La vie, c'est mieux quand on est amoureux", vous songez à quels changements ?

Jean-Jacques Goldman : J'ai essayé d'écrire la chanson et de dire : c'est mieux parce que ci et ça. Pour pouvoir répondre à vos questions. [rires] Et le seul argument fondamental était [il chante la mélodie] tadada, tadada... Parce que rien ne change et tout change. Il y a un rapport avec la chanson "Bonne idée" sur le précédent album. La vie est super belle, que l'on soit ou non amoureux. On est déjà amoureux de la vie. J'ai lu un très beau texte d'Yves Simon, dans son dernier roman, où il parle de l'autre comme l'interface entre soi et le monde. Le fait de pouvoir partager les choses avec quelqu'un que l'on aime les rend plus belles.

Joëlle Lehrer : Mais, quand on est amoureux, on traverse des périodes où l'on se replie sur son couple et on ne regarde pas trop le monde autour.

Jean-Jacques Goldman : C'est le problème. Il n'y a jamais d'événements entièrement positifs ou entièrement négatifs, en dehors, bien sûr, des véritables drames. Chaque choix est un renoncement et chaque renoncement est une nouvelle liberté. La fin de l'amour, c'est, tout à coup, une ouverture au monde. On monte sur son vélo, on se rend à plus d'invitations, on rencontre davantage de gens. Et, effectivement, l'arrivée de quelqu'un, c'est un repli. Je trouve cela hyper juste et moral. Qu'il n'y ait pas de tout et rien comme dans Amélie Poulain, où l'amour arrive et la vie est belle. Je déteste cette idée. Pour moi, il y a juste des vases communicants.

Jean-Jacques Goldman mène le bal !
Le Soir Magazine, le 14 décembre 2001


Eric Jean-Jean : Il y a une plage cachée qui est vachement mignonne où tout le monde sort du studio et où tu te mets à chanter "la vie c'est mieux quand on est amoureux" Tu as changé de vie, tu as changé ?

Jean-Jacques Goldman : Ah non, non, en plus c'est une chanson que j'avais depuis pas mal de temps. J'avais remarqué ça au cours de mon existence, tout simplement, que la vie elle est super bien, la vie, mais elle est mieux quand on est amoureux ! Et j'ai essayé de travailler sur cette chanson, donc j'ai essayé de faire des couplets, donc elle est mieux parce qu'il y a ça et puis il y a ça et puis il y a ça et puis refrain : "la vie c'est mieux quand on est amoureux". Et puis je me suis rendu compte que ça ne servait à rien. Ce qu'il fallait juste, c'était un type dans le fond du studio en train de balayer, tu vois, et qui fait juste : "da dadadadada la vie c'est mieux quand on est amoureux", et puis tu n'as pas besoin de rajouter quoi que ce soit et d'expliquer

Paroles et musiques
RTL, le 15 décembre 2001


Laurent Boyer : A propos de cet album, "Chansons pour les pieds", après le douzième titre, si on laisse filer un peu le disque deux trois minutes, il y a une petite surprise. C'est une chanson, un titre caché qui s'appelle " La vie c'est mieux quand on est amoureux".

Jean-Jacques Goldman : Bon, ouais...

Laurent Boyer : A bon entendeur salut ! C'est ça que tu veux dire.

Jean-Jacques Goldman : Ouais, c'est mieux ouais... c'est bien la vie mais c'est mieux quand on est amoureux.

Laurent Boyer : Donc la vie, c'est bien pour toi... en ce moment.

Jean-Jacques Goldman : Vraiment, là, ma vie elle a toujours été bien.

Laurent Boyer : C'est une jolie réponse. Non mais c'est vrai ? Ta vie est belle...

Jean-Jacques Goldman : Ouais, elle est belle. C'est un peu gênant de dire ça parce qu'il y a des tas de gens qui sont devant leur télé et qui sont malades ou qui sont malheureux, tout ça, alors comme ça, d'exposer son bonheur, je trouve ça...

Laurent Boyer : Attends, la vie c'est mieux quand on est amoureux... ça donne du...

Jean-Jacques Goldman : C'est mieux ouais, mais c'est un constat. Tu sais, c'est comme "Tant qu'on a la santé"... c'est une phrase tout à fait banale.

[Laurent Boyer lève les yeux au ciel, croise les bras et, avec un air désespéré, soupire]

Laurent Boyer : Tu n'arrives pas à en parler, tu n'arrives pas à en parler Jean-Jacques ! Tout le monde est au courant ! Je suis obligé de te poser la question. Je fais mon boulot, moi !

Jean-Jacques Goldman : [contrit] Mais... oui... mais quelle est la question ?

Laurent Boyer : [énervé] Ma question est de te dire, tu es amoureux, tout le monde sait que tu t'es remarié, on va en parler nulle part, dis-moi "Boyer je ne t'en parlerai pas !"

Jean-Jacques Goldman : Mais non. Mais je n'ai jamais beaucoup parlé de ma vie privée.

Laurent Boyer : C'est vrai aussi. Tu l'as évoquée, on arrive à te pister à travers les chansons. Allez...

[Jean-Jacques Goldman fredonne en souriant]

Laurent Boyer : Bon, d'accord [sur un ton résigné]. Goldman merci, rendez-vous dans cinq ans pour faire un autre point, quand tu reviendras [poignée de main] mais, en revanche, si tu peux la gratouiller un peu ...

Jean-Jacques Goldman : Alors, elle n'a pas de texte, elle n'a que ce texte-là, tu as donné l'intégralité du texte.

[Jean-Jacques Goldman chante "La vie c'est mieux quand on est amoureux" en s'accompagnant à la guitare, avec un sourire entendu à Laurent Boyer au moment de dire le texte]

Fréquenstar
M6, le 16 décembre 2001


Brigitte Mari : Jean-Jacques Goldman, est-ce que c'est bien d'être amoureux à cinquante ans ?

Jean-Jacques Goldman : Mais alors j'adore, moi je réfléchis pas trop quand j'écris, mais a posteriori, ce qui est bien dans cette phrase, c'est que je ne dis pas "la vie c'est bien quand on est amoureux" mais je dis "la vie c'est mieux", ça veut dire que la vie est bien déjà. C'est pas comme Amélie Poulain où tout à coup elle est amoureuse et la vie devient belle alors qu'avant elle était moche. Au contraire, la vie est bien, mais tout à coup, quand on est amoureux, il y a un petit goût de plus, des petites couleurs de plus, ça change, mais ça n'empêche pas que c'est bien aussi quand on ne l'est pas.

Il est passé par ici
Option Musique, du 17 au 21 décembre 2001


Alain Pilot : Douze chansons et puis une treizième, qui arrive, comme ça, et qui na quun refrain, et pas de couplet. Est-ce quil y aura un jour des couplets sur cette vie "qui est mieux quand on est amoureux" ? Ou est-ce quelle est arrivée vraiment comme ça, cest-à-dire quon entend à un moment "Jean-Jacques tu viens ?" et "Attendez-moi cinq minutes"... Puis vous restez dans le studio... Cest la vraie vie ou pas du tout ?

Jean-Jacques Goldman : Non, elle est arrivée comme les autres chansons, et en plus elle rentrait tout à fait dans ce disque, parce que cétait un rythme un petit peu africain, un rythme un petit peu balançant, et jai commencé à lécrire. Alors jai commencé à faire les couplets et je ny arrivais pas. A un moment je me suis rendu compte que cette chanson nétait finie que lorsque cétait un type en train de balayer au fond dun studio, qui faisait "la la la" il aurait pu siffler "la la la, La vie cest mieux quand on est amoureux..." - et je pense quà ce moment-là elle est parfaite cette chanson... Enfin, en toute humilité, mais elle est finie à ce moment-là. Mais je ne pouvais quand même pas faire une chanson officielle qui ne ferait que "la la la, La vie cest mieux quand on est amoureux", donc je lai mise cachée dans lalbum, avec cet esprit, où lon est au fond dun studio et où lon chantonne sans vraiment penser à ce que ça passe un jour en radio... Et on dit lessentiel, que la vie "cest mieux quand on est amoureux"...

La bande passante
Radio France Internationale, 15 mars 2002


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu



En écoutant la bonus track à la fin de l'album, je me suis fait la réflexion suivante : "Et pourquoi n'aurions-nous pas droit à la version complète lors de la prochaine tournée ?" Goldman nous donnerait-il un petit avant-goût d'une chanson qui n'est pas encore totalement terminée ? C'est une chose qui est à espérer en tous les cas. Dans le cas inverse, ça restera quelques notes, quelques mots, et surtout beaucoup d'émotions à la fin d'un album qui répond à toutes mes espérances !

Encore merci à monsieur Goldman ! Merci à lui de nous faire partager ses émotions... de nous transmettre sa joie, son amour et sa bonne humeur dans ce nouvel album ! C'est fou comme ça peut être communicatif et ça fait du bien... Vivement la prochaine tournée pour partager ses émotions et danser Ensemble !

Gilles Millecam
En passant, 25 novembre 2001



Tout comme il n'a jamais su placer "En passant" dans la tournée 98, je pense qu'il ne saura pas placer "La vie c'est bien mieux..."
[sic]

Sébastien Decoux
En passant, 24 novembre 2001



Et pourquoi ne serait-ce pas qu'une musique, un thème de chanson sur laquelle chacun(e) pourrait écrire ses propres paroles... Car, pour ma part, je trouve que cela ferait une belle déclaration à l'être aimé(e)...

Madly L.
En passant, 24 novembre 2001



C'est tellement vrai que je vous propose en super exclusivité, mes paroles pour "La vie c'est mieux quand on est amoureux". J'en suis assez content (chantonnez-les chez vous, elles collent très bien à la musique normalement). Donnez-moi votre avis, ou proposez vos créations !
Donne-moi ta main
Prends mes lendemains
Que ce soit en blanc, en noir
Pourvu qu'aux vieux soirs
On se tienne encore
Rien ne nous endort
La vie c'est mieux quand on est amoureux
La vie c'est mieux quand on est amoureux
Pigeon vole, et soleil dans les rigoles
Pour un sourire de frivole
Sur notre chemin
Prendre les raccourcis,
Surtout s'ils sont détours
C'est pour notre bien
On sourit encore
Sans aucun effort
La vie c'est mieux quand on est amoureux
Tombent les feuilles en tapis de vermeils
Trois visages nus à offrir au soleil
La pluie dorera nos veilles
(La vie cest mieux quand on est amoureux)

Matthieu Reynaert ;o°
En passant, 24 novembre 2001



Et si cette chanson était finie dans l'état où elle est ? Qu'y a-t-il à rajouter à la seule phrase de paroles ?

Albireo
En passant, 25 novembre 2001



 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris