Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Des millions de fois

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : JRG

Version originale
Année : 2003
Interprétée par : Maurane
Distribuée par : Polydor / Universal

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2003 Maurane CD Quand l'humain danse Polydor 076 100-2
2003 Maurane CD Quand l'humain danse (digipack) Polydor 076 101-2
2004 Maurane CD promo 1 titre 6773
2004 Maurane CD L'heureux tour ???


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Je m'en suis trouvé des fadaises, des tas
Des raisons plus ou moins mauvaises, des lois
Les thèses et puis les antithèses et les interdits, les croix
Les croix, je les fais sur autrefois

J'ai trop attendu que ça vienne comme ça
Qu'on me trouve et puis qu'on me prenne le bras
On peut se noyer dans ses peines ou bien nager, c'est un choix
Mon choix, c'est aujourd'hui me voilà

Me voilà nouvelle au monde, aux éclats
Me voilà rebelle aux peurs, à leur poids
Je prends les soleils et la vie Je les prends, les mange, et les bois
Et je les vois

Et même, même si c'est un combat
J'aime, j'aime même ces coups-là
Peines, peines je vous prends cent fois
Si l'on me comble ce vide-là
De joie, des mille et millions de fois

Finies les amendes honorables ou pas
Les cirés, les imperméables à quoi ?
Je prends les mers et l'océan
Je veux les vagues et le vent
Sur moi, du sang, des coups de tabac

Larguées mes chaînes et toutes mes amarres
Tout ce que je complique, adieu je pars
Mes labyrinthes et mes impasses
Je passe avant qu'ils me cassent
Qu'ils me cassent

Et même, même si c'est un combat
J'aime, j'aime même ces coups-là
Peines, peines je vous prends cent fois
Contre ses bras, lui tout contre moi
Oh, oh ses bras, des mille et des millions de fois

Me voilà nouvelle au monde, aux faux pas
Me voilà réelle, enfin vraiment moi

Et même, même si c'est un combat
J'aime, j'aime même ces coups-là
Peines, peines je vous prends cent fois
Si l'on me comble ce vide-là
De joie, des mille et millions de fois

Les chansons sont souvent plus belles que ceux qui les chantent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris