Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Toulouse - 24 mai 1991

Récit par Naïma Lasmak :

En 1991, le 24 mai plus exactement ce fut mon premier grand concert. C'était la première que je voyais Jean-Jacques en public. Ce fut le choc, un de ces bouleversements qui vous fait du bien et dont on se souvient à chaque coup de blues. J'avais 17 ans, c'était un mois avant les exams, j'ai passé une nuit blanche après le concert car il y avait une grève des cheminots à Toulouse et donc pas de trains pour rentrer chez moi à Agen. J'y avais mis toutes mes économies pour le voyage et le billet. En sortant du Palais des Sports j'avais un pressentiment je savais qu'un jour je lui serrerai la main. Trois ans après j'étais inscrite à la fac à Toulouse, je partageais un appart avec une copine près du Palais des Sports. Un jour j'ai appris qu'il donnait une interview sur Sud Radio (située elle aussi dans le même quartier), je fus déçue quant au téléphone on m'annonça qu'il n'y avait plus de places pour assister à l'émission. Pleine de désespoir, je suis allée marcher autour du Palais, je suis passée près du studio de radio avec un pincement au coeur. Puis, j'ai entendu une voix familière, je me suis retournée il était là avec Michaël. Ils fredonnaient un air que je ne connaissais pas. Je n'osais pas intervenir. J'ai combattu ma timidité en me disant que c'était la chance de ma vie, et j'ai foncé. Je l'ai appelé, il s'est retourné, on s'est fait la bise, il m'a signé un autographe. Aujourd'hui quand j'assiste à un de ses concerts j'ai vraiment l'impression d'être intime et je me trouve chanceuse par rapport à tous les autres qui attendent pendant des heures après les concerts. Moi je ne le fais même plus, je sais que je le reverrai dans un moment aussi magique que la première fois.

Naïma Lasmak

26 octobre 1999
Tous droits réservés

Retour à la tournée

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris