Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Fest-Noz de Bercy - 16 mars 1999

Récit par AFP :

Seize mille personnes, pour la plupart bretons et irlandais, ont rempli mardi soir le palais omnisports de Paris Bercy, transformé en immense fest-noz, pour assister à une soirée de la Saint-Patrick animée par la fine fleur de la musique bretonne. Plusieurs générations se sont succédé sur scène, comme Armens, Gilles Servat, Alan Stivell, Tri Yann et Dan Ar Braz et le Parisien Jean-Jacques Goldman a participé au final.

L'assistance, chaleureuse et bon enfant, est parvenue à donner un supplément d'âme à cette immense arène, faisant la "hola" entre deux groupes, esquissant une danse bretonne, ou en brandissant ici ou là le "gwen a du", le drapeau à bandes blanches et noires horizontales, symbole du renouveau culturel breton dans les années 20.

Le jeune groupe de rock lorientais Armens a ouvert les festivités, pour lesquelles le "Tout-Bretagne" s'était déplacé: l'ancien ministre de l'agriculture Louis Le Pensec, Pierre Méhaignerie, président du Conseil général d'Ille-et-Vilaine, Paul Ancelin, député-maire de Ploemel, Patrick Le Lay, PDG de TF1, l'ancien champion cycliste Ronan Pensec, l'écrivain Pierre Péan, étaient notamment présents.

Gilles Servat, qui fêtera cet été ses 30 ans de scène au festival Interceltique de Lorient, s'emparait ensuite de la scène, surmontée de multiples exemplaires de la An Triskel, la roue celte symbolisant la vie et l'éternel recommencement.

Invité surprise

Quelques pintes de bière plus tard, est arrivé Alan Stivell, l'un des pionniers de la renaissance celtique au début des années 70, avec harpe celtique et bombarde. Il a conclu sa prestation avec "An pardon spezet" ("Je suis retourné au pardon de Spezet"), qui avait marqué il y a un quart de siècle son retour aux sources de la musique bretonne, dans la région de l'Argoat, d'où sont originaires les soeurs Goadec.

L'enthousiasme est monté d'un cran quand les Nantais de Tri Yann (les Trois Jean) ont entonné "les prisons de Nantes" ou "Le renard et la belette".

Tri Yann a ponctué un show haut en couleurs en entonnant le "Bro goz Nazadou", l'hymne breton, avant de laisser place à Dan Ar Braz, à la tête de son groupe l'Héritage des Celtes, accompagné pour la circonstance du bagad de Lann bihoué, pour interpréter son rock sur fond d'harmonies celtes.

Au final, tous les musiciens se sont retrouvés sur la scène pour accueillir un invité surprise de marque, Jean-Jacques Goldman, accompagné de son complice le guitariste gallois Michael Jones.

La musique celte est encore à l'honneur à Paris cette semaine, avec, du 17 au 20 mars, un "festival celtique", qui, au Disney Village de Marne-la-Vallée, programmera une dizaine de musiciens, dont les Dubliners, Celtas Cortos, Gaelic Storm, Donal Lunny, Soldat Louis, Armens et Mary Black.

17 mars 1999
Tous droit réservés

Retour à la tournée

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris