Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Vienne - Théâtre antique - 03 août 2002

Récit par sylvianna73@aol.com

Hier soir il pleuvait mais ça n'a pas empêché tous ses fans de venir l'acclamer. Enfin la pluie s'est arrêtée et on a pu assister à une première partie faite par un caméraman du nom de Richard. C'était super ! Puis il est arrivé habillé d'un jean noir et d'un tee-shirt bleu. La magie s'est installée, il a entamé "Je marche seul" puis nous a fait répéter car il nous a fait croire qu'un autre allait venir et qu'il manquait des choristes mais c'était bien lui qu'on attendait et qui est venu. Il est quand même dur mais tout le monde s'est pris au jeu. Puis les autres chansons ont suivi toujours avec cette magie qu'on ne peut que vivre. Enfin est venue la chanson "Juste après" et là tout le monde debout pour une standing ovation à Carole Fredericks. C'était vraiment beau, comme elle devait être fière là-haut qu'on pense encore à elle et qu'on l'aime toujours autant... Puis est arrivée la fin trop vite, trop rapide. Mais c'était super... Je n'ai qu'un dernier mot à ajouter, bravo Jean-Jacques pour cette nuit magique que l'on a passée avec toi.

sylvianna73@aol.com

04 août 2002
Tous droits réservés


Récit par Benjamin BROUCKE

Bonjour à tous,

Alors maintenant que je suis remis du concert, on y va pour un p'tit résumé, avec les moments forts, non je ne vais pas tout raconter en détail, après tout ça ne change pas ! :-)

Je suis arrivé avec deux amies à... 11h25 ! Record battu !!! Et malheureusement, se garant super loin parce que manque de bol, c'est jour de marché alors c'est pas rigolo pour se garer. Une fois arrivés, surprise, il y a déjà 10 personnes devant l'amphithéâtre. Bah c'est pas grave, on est bien placés quand même pour être en tête de fosse ! Après quelques achats (notamment à la boulangerie, miam, entre parenthèses la boulangère était suuuuuuuuupeeeeeeeeer éééééééééénervééééééééeeeeeeee, comprendre qu'elle était lente à la détente, quoi), on s'installe, on attend d'autres potes.

12h15, ils sont là !!!! Tous de bonne humeur, tous contents d'être là... Et en plus on s'installe devant une entrée où il n'y a personne (car le truc c'est qu'il y a deux entrées dans l'amphi), et on déjeune. Suivent un petit tour de tourisme à l'observatoire du Pipet, où on a une super vue sur l'amphi d'ailleurs, ainsi qu'une partie de petit bac, ô grand malheur, pour la première fois de ma vie je me suis fait battre... Ma vengeance sera terrible !

On découvre aussi une pancarte "place à vendre", chouette, justement un de nous cherchait une place pour une amie. Elle téléphone donc à sa mère, et on assiste à un cultissime "Allô maman, c'est moi.... Non, ne raccroche pas !".

Puis arrive la... pluie. D'un seul coup, même. Alors, adieu siestes, parties de cartes et autres pitreries, nous voilà tous transis sous les parapluies... En plus, on entend des bagarres devant l'autre entrée, des gens viennent près de notre entrée à nous, car nous on est les gentils.

La pluie continue, continue, c'est triste, on est trempés... Et on se les gèle... Pfff...

Autre moment rigolo, ma mère et mon frère qui sont censés nous rejoindre. A 18 h en plus. Oh, bien sûr, ils sont arrivés juste devant la grille... mais pas la bonne !

En plus, lorsque les grilles s'ouvrent, surprise, de l'autre côté elles sont été ouvertes plutôt, et on se tape un ridicule troisième rang à partir de la fosse. Bon, on s'installe, chouette on est devant le micro de JJ... Ah, encore plus chouette, une énième amie nous rejoint... ainsi que mon frère.

Après une attente interminable, une surprise se produit à 20h50: IL NE PLEUT PLUS!!!!! Notre-Dame du Pipet a entendu nos prières, ou plutôt nos coups de gueule. Il ne pleuvra plus de la soirée...

A 21h10, Richard se pointe, nous fait la même première partie que la tournée 98, jusqu'au fameux "Aujourd'hui c'est la Fête Nationale Egyptienne". M'ouais, réchauffé ça, mais bon c'est rigolo. En plus, j'ai failli être la victime de "l'assistante" de Richard, qui se recherchait un fiancé. Mais non, le "trop jeune" était le beau gosse à côté de moi (mais il puait, boeuk, moi je suis peut-être moche mais je pue pas !).

Enfin, Richard part... JJ arrive, avec son "Je marche seul", version viennoise, c'est à dire que dès qu'il peut, il met des "parapluies" et autres "pluie" dans sa chanson.... Son entrée simple surprend toujours, ça a beau être mon quatrième concert de la tournée 2002, ça ne change pas...

Après, pas grand chose change... Jusque "Je voudrais vous revoir". Parce qu'à ce moment-là... Mon frère tombe dans les pommes ! Génial, je me retrouve avec lui à l'infirmerie, jusqu'à la fin de "En passant". Heureusement il n'a rien, il rejoint ma mère dans les gradins. Mais moi, comment revenir devant, qui plus est au troisième rang devant JJG ? Alors je me suis fait insulté de tous les noms, franchement j'ai rencontré des fans qui sont plus cons que leurs baskets... Le truc incroyable, c'est que plus je m'approchais que ma place finale, plus les gens étaient sympas. Même ma voisine de concert m'a demandé des nouvelles de mon frère ! En tout cas, j'ai passé les trois quarts de "Veiller tard" à swinguer entre les gens.

Ensuite, mon moment favori. "Et l'on y peut rien". Rien que pour cette chanson, j'irais à tous les concerts si je le pouvais. Les danseurs avec leur numéro de claquettes... Inoubliable, magique, superbe, entraînant... J'a-dore! Par contre, comme la scène était réduite, une bande sonore accompagnait leurs claquettes (qu'on n'entendait pas naturellement). Problème, la bande-son a démarré en retard. Résultat, Jean-Jacques se calquait sur les pas des danseurs, les musiciens sur la bande-son. Et donc, Jean-Jacques se rend compte qu'il oublie le début du dernier couplet, il court donc comme un malade vers son micro et continue "...quand on l'attend pas", avec le sourire au lèvres. Excellent !

"Tournent les violons", et les valseurs qu'on a super bien vus car il n'y avait pas de drap...

Les choses, où j'étais super heureux car il a abandonné son "J'ai le parfum de Zidane"... Content le Ben ! C'est une immense victoire pour les pas-fans de football, dont je suis le président auto-proclamé...!

Et "C'est pas vrai!!!!" Avec le "Il ne pleuvra plus ce soir" :-D

"Nuit", toujours aussi magique, avec la lune en fond. Et deux jongleurs de feu. Michael qui reprend les paroles de Carole. Si simple, et pourtant si émouvant...

"Envole-moi" et la surprise, la scène ne se lève pas... Dommage.

Et "Puisque tu pars"... Snif... Dernier concert de la tournée pour moi... A moins qu'il y ait un concert pendant un week-end du mois de Novembre, mais bon...

Cela fait donc quatre concerts pour la tournée 2002, avec à chaque fois un moment particulier. Montpellier et les pannes techniques à tout bout de champ, Lille et l'enregistrement surprise, Montpellier et un inoubliable toucher de main avec Jean-Jacques... Et Vienne alors ? Ben j'hésite entre l'évanouissement de mon frère et... l'intro d'Ensemble. Perso je trouve que cette chanson ne rend pas vraiment en concert, mais l'intro a trouvé toute sa splendeur à Vienne. L'amphi plongé dans le silence et éclairé d'une lumière bleutée, on n'entend plus que les notes de la flûte de Christophe Nègre, même les voitures se sont tues... On avait l'impression de se rapprocher des étoiles...

Rien à faire. Je veux encore aller voir une date. Juste une. S'il vous plaît. Une seule date. Et après c'est tout, j'attends le DVD... Please... ...Quoi ? Y'a un samedi soir à Toulon prévu...? Comme ça m'intéresse.... :-D

Benjamin BROUCKE

03 août 2002
Tous droits réservés

Retour à la tournée