Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Vaison La Romaine - Théâtre antique - 10 août 2002

Récit par Thierry ROUGIER

Bonjour

Cette tournée 2002, j'ai fait coup double, un concert sur Marseille et pour le plaisir en intimité au théâtre antique de Vaison la Romaine ce samedi 10 août.

Une atmosphère détendue, dans un cadre magnifique, le concert débute à 21h15, JJG descend du haut du théâtre vers la scène en acoustique sur "Je marche seul"; j'insiste sur l'atmosphère en acoustique en plein air, c'est du pur bonheur. Il frôle le public jusqu'à la scène, et nous fait répéter les chœurs, très simplement. La différence avec une salle de concert, c'est la proximité, assis sur un coin de scène à 1 mètre de nous. On échange, on participe. Des regards s'échangent, la communication est plus intense. Le concert démarre avec l'équipe qui entre sur scène dans la pénombre du soir, vêtu d'un jean gris et T-shirt bleu, cet homme nous fera vibrer jusqu'a 00h20. 2h de pur bonheur, le rendez-vous avec Carole est rempli d'émotions.

Nos pieds auront danser sur "Et l'on y peut rien", "Envole-moi", "On ira", "Né en 17 Leidenstadt", "Encore un matin", "Une poussiére", "Ensemble", "C'est pas vrai", "Les choses", "Il suffira d'un signe", "Tournent les violons", "Je voudrais vous revoir", etc. Le concert s'achève sur "Puisque tu pars" en acoustique avec nous, le public. Ensemble. L'ambition de ses chansons atteignent leur but, des gens se lèvent, se regardent, se parlent, se frôlent, chantent et dansent, un contact avec les autres très agréable, ces moments rassemblent les hommes et les femmes qui partagent un peu les mêmes choses. Sans guerre, ni dispute. Le partage d'une telle expérience nous fait prendre conscience des choses, essentielles et non matérielles, de la vie. Bonne journée, et peut-être bon concert.

Thierry ROUGIER, Marseille

12 août 2002
Tous droits réservés

Retour à la tournée