Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Nîmes - Arènes - 15 août 2002

Récit par Estelle CERDA

Il y avait trois dates à Nîmes. Le premier soir je n'avais pas de place et je suis allée faire un petit tour autour des Arènes, une façon de vivre le concert que je ne connaissais pas, et ma fois c'était très surprenant, sympathiser, échanger, parler de nos vies avec le personnel de sécurité qui passe des heures debout hors du spectacle. Le concert terminé je parlais avec une amie, prête à rentrer chez moi, lorsqu'une grille des arènes s'est ouverte pour laisser passer un type en VTT, un type ? Arborant un beau sourire un tantinet amusé et ironique, ce très cher Goldman quittait les arènes en vélo ! Un petit instant cadeau de la vie car surprenant et agréable. J'ai vécu les deux soirs de concert de façon différente, le premier dans les gradins et le deuxième dans la fosse, deux visions totalement complémentaires, par contre pour le premier soir quelle ne fut pas ma surprise lorsque je m'aperçus que je n'étais pas une personne importante ainsi que des milliers d'autres personnes venues assister au concert. Je m'explique. Après avoir péniblement fait la queue pendant des heures je me suis naturellement dirigée vers les gradins des premières qui représentent les cinq premiers rangs pour me faire refouler car emplacement réservé au V.I.P ! Cinq rangées de V.I.P sur la moitié des Arènes.... Gloups sans commentaire :o) Juste un petit goût amer sur les lèvres... Je garderai de ces deux soirs la générosité, l'émotion et la complicité de la scène au public et un grand merci à tous ces gens qui ont fait de leur envie un métier, pour leur plaisir et le plaisir de nous, simple public composé d'individus uniques et précieux, rempli de non-V.I.P renfermant parfois des trésors de talent, de courage, de valeurs, de générosité simple et complexe...

Estelle CERDA

16 août 2002
Tous droits réservés

Retour à la tournée