Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Le journal de 20 heures
(TF1, 16 novembre 2001)

Le journal de 20 heures
TF1, 16 novembre 2001
[journaliste inconnu]
Retranscription de Franoise Vandersteen

TF1 : Gigue, tarentelle, rock, slow, chaque titre correspond une danse prcise. Aid par son ami Erik Benzi et le matre des sections cordes Yvan Cassar, Jean-Jacques Goldman a crit des "chansons pour les pieds". Cette expression un brin provocatrice qui sert de titre l'album est en fait un hommage aux musiciens de bal qui font danser.

Jean-Jacques Goldman : Je trouve qu'il y a quelque chose de magnifique, de trs noble, dans le fait de s'adresser aux pieds, c'est dire, de faire que les gens se lvent et qu'ils dansent. Je trouve que dans, je ne sais pas, une chanson comme "Sex machine" ou des choses comme a, je trouve qu'elles sont aussi nobles que "Avec le temps".

TF1 : Enregistre avec 500 choristes, "Ensemble" incite, sinon bouger, du moins communiquer. Une fois encore, les chansons de Jean- Jacques Goldman parlent souvent d'amour et posent parfois un regard critique sur notre socit. Contestation ? On peut dire contestation ?

Jean-Jacques Goldman : C'est plutt des regards ironiques sur des ides politiquement correctes, quoi !

TF1 : C'est l'an prochain que Jean-Jacques repartira sur les routes pour donner des concerts. A n'en pas douter, ce sera une tourne... pour les pieds !


Retour au sommaire - Retour l'anne 2001

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris