Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Chronique de Laurent Ruquier
(Europe 1, 20 novembre 2001)

Chronique de Laurent Ruquier
Europe 1, 20 novembre 2001
Laurent Ruquier Retranscription Elsa S.

Avertissement : Laurent Ruquier s'adresse dans cette chronique Julie qui depuis 1996, accompagne les journalistes et les animateurs entre 8 h 15 et 10 h 45 sur Europe 1.

Jean-Jacques Goldman sort aujourd'hui son nouvel album "Chansons pour les pieds" ce qui lui vaut une norme photo la une du Parisien aujourd'hui avec le titre : "Le cas Goldman" et ce commentaire : "le chanteur n'en est pas une bizarrerie prs si l'on se rfre aux curieuses conditions et exigences dont il a souhait entourer l'vnement, de l'art de faire du marketing en donnant l'impression du contraire", je cite le Parisien. Et c'est en lisant les pages deux et trois, puisque pour le Parisien la sortie de ce nouvel album c'est le "fait du jour", qu'on comprend mieux pourquoi Goldman fait la une du journal : c'est parce qu'il ne veut pas la faire, Julie !

Je m'explique; ou plutt Maurice Achard, rdacteur en chef, s'explique l'intrieur. "En refusant que sa photo et son nom figurent la une de notre journal pour annoncer une hypothtique interview, il se mle de ce qui ne le regarde pas, l'laboration de notre quotidien", je cite. Bref, rsum, Goldman veut bien accorder une interview condition de ne pas tre la une. Le Parisien n'a pas accept donc pas d'interview du chanteur dans le journal, et pour l'emmerder le met donc la une. Vous suivez ? [Julie : Ben oui ] C'est compliqu.

Quand on pense que la plupart des attachs de presse se battent pour obtenir la couv' d'un journal et d'un magazine y'a pas mal d'impresarios qui doivent s'arracher les cheveux devant cette situation particulirement ubuesque. Dans le mme article consacr aux exigences goldmanesques, Maurice Achard, explique et se plaint que d'autres artistes ont, je cite, "de plus en plus tendance imposer leur photo au lieu de nous laisser dcider et de faire confiance nos propres photographes, quand la livraison de l'article avec le reste de la promotion", crit-il. Faut pas tout mlanger quand mme. Maurice Achard pourra toujours bien crire ce qu'il voudra dans la Parisien et il le prouve d'ailleurs, tout a ce matin et c'est tant mieux mais pour ce qui est de la photo, ben oui, les artistes prfrent choisir la photo plutt que de se retrouver, comme a arrive souvent, Julie, vous le savez, avec un clich vieux de dix ans, les doigts dans le nez o le pif rouge parce que c'tait pris l'issue d'une soire bien arrose. Ce n'est pas la libert de la presse qui est en cause non, c'est juste qu'on a parfois un mauvais profil, et si certains artistes et c'est srement le cas de Goldman rclament parfois de relire les articles c'est par exemple pour viter de lire, je donne un exemple qui me concerne, dans le dernier reportage de Tl Star, que je fais une chronique tous les matins sur Europe avec Maryse alors que Julie, vous vous levez tous les matins six heures pour tre ici mes cts depuis deux ans et demi [Julie: le journaliste s'est excus, il m'a crit] C'est vrai ? C'est rare !

Revenons aux pages consacres au cas Goldman, un autre journaliste du Parisien, Sbastien Catroux, crit ce matin : "avec Jean-Jacques Goldman rien n'est jamais simple, avec la presse crite surtout, le chanteur sait afficher ses exigences dignes de celles imposes par des stars amricaines de la stature de Madonna ou de Michael Jackson". Et bien moi, je dis : il a raison Goldman ! Pourquoi la presse accepte des stars amricaines ce qu'elle refuserait une des rares stars de la chanson franaise avec Johnny Hallyday ? Goldman qui a fait le succs du dernier album de Cline Dion, succs international, sign le retour de Florent Pagny, de de Palmas, Patricia Kaas, fait le succs de l'album pour Johnny, Khaled ou mme Yannick Noah. Alors oui, il a le droit d'avoir quelques exigences, Goldman. Il se mfie des journalistes, et bien, il n'a pas tout fait tort, d'autant que dans le mme journal ce matin, on peut lire, sous la plume d'un troisime journaliste, Bruno Courtois dcidment toute la rdaction du Parisien devait tre mobilise, il n'aurait pas fallu qu'un Boeing percute la tour Montparnasse hier ! je cite cette phrase, dans l'article de Courtois, "s'il vient de s'acheter un sublime htel particulier deux pas de la place Saint Sulpice Paris le quartier le plus cher de la capitale- , entre tirets, Goldman revendique haut et fort sa modestie". Et bien voil, c'est causes de phrases comme a que Jean-Jacques Goldman peut se permettre de ne plus parler la presse ! Ben oui, on peut tre modeste et acheter un htel particulier place Saint Sulpice quand on en a les moyens. Moi, la place de Goldman, j'en aurai mme achet deux htels particuliers place Saint Sulpice, n'importe qui ferait la mme chose sa place, modeste ou pas. Moi, j'aimerai bien savoir si Bruno Courtois, tant suffisamment bien pay par son rdacteur en chef Maurice Achard, s'il achterai pas, dans ce cas l, un htel particulier dans le sixime plutt qu'un F2 la Courneuve uniquement parce qu'il est modeste ! Bon aprs tout a, je ne suis pas prs d'avoir ma photo la une du Parisien, mon attach de presse va s'arracher les cheveux qu'il lui reste et tout a pour soutenir un chanteur que je ne connais mme pas !

Signalons quand mme que la critique de l'album est bonne dans le journal, festif avec quatre toiles, c'tait bien le moins ! Donnons le mot de la fin Olivier Ranson, le dessinateur du Parisien et c'est pas parce qu'il a rejoint notre quipe sur Europe, [Julie : vous tes sr ?!] c'est parce qu'il est trs bon ! Ranson dans le mme journal dessine Goldman qui explique trs bien sa position aux journalistes, je cite : "Dsol, quand j'ai quelque chose d'autre dire que ce qu'il y a sur mes disques je le vends aux autres chanteurs !" Voil, a au moins c'est drle. Signalons d'ailleurs que Libration n'voque pas aujourd'hui la sortie de l'album de Goldman, "Chansons pour les pieds", voil qui va en tout cas viter un titre dans Lib du genre : "l'album de celui qui chante comme un pied" c'est toujours a de gagn pour Jean-Jacques !


Retour au sommaire - Retour l'anne 2001

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris