Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...
Une lettre de Pierre Goldman
Libération, 10 décembre 1974
Article de Marc Kravetz
Retranscription de Sandra Sparfel

Alors que l'accusation avait cité 55 témoins, dont seulement 32 étaient présents, Pierre Goldman décidait de renoncer aux témoins de la défense. Il s'en explique dans une lettre.

"J'ai décidé de ne faire citer aucun témoin pour ma défense. D'une part, je considère que ma totale innocence est évidente pour qui considère cette affaire en profondeur. En conséquence, je compte me présenter avec cette seule innocence, sans aucun des moyens utilisés traditionnellement dans ce genre de procès et qui en augmentent la pompe, l'aspect théâtral, toutes choses qui me répugnent.

D'autre part, en ce qui concerne ma moralité, il n'est pas moins évident qu'au regard de la loi et de la morale sociale, j'en suis quelque peu dépourvu puisque j'ai commis trois vols à main armée. Il serait donc dérisoire que telle ou telle personne, fût-elle prestigieuse et hautement honorable vînt déclarer à la cour que j'étais un homme submergé de qualités morales. A ce sujet je ne peux opposer à mon passé que le présent, ce que j'étais pendant ma détention, les diplômes que j'ai obtenus en prison. En outre, il n'est pas question que j'utilise ne serait-ce que de façon minime, des témoignages de moralité pour étayer mon innocence dans l'affaire Lenoir.

Je suis innocent parce que je suis innocent. Et non parce que diverses personnes viendraient souligner tel trait de mon caractère, de mon comportement, etc.

Il est d'ailleurs notoire que nombre d'assassins redoutables étaient des hommes par ailleurs très gentils, apparemment d'excellente moralité et de nature paisible.

En bref, je tiens à ce que l'affaire soit jugée sur le fond et j'entends contribuer dans la mesure de mes possibilités à dépouiller ce procès de tout artifice qui en voilerait l'essentiel".

Retour à "Pierre Goldman : le dossier"

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris