Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Le juge Hanoteau instruira le dossier
Libération, 25 septembre 1979
Article de J.L.P.
Retranscription de Dominique F.

Les policiers conservent le mutisme sur les investigations après l'assassinat de Pierre Goldman. Aucune enquête judiciaire n'avait encore été officiellement ouverte, le parquet préférant laisser la main libre aux inspecteurs du commissaire Leclerc et conserver le contrôle des opérations.

Lundi après-midi, cependant, un briefing tenu au parquet, autour du procureur général Malibert, décidait d'ouvrir "une information contre X" et confiait l'instruction du dossier au juge Claude Hanoteau, premier juge d'instruction qui s'est entretenu immédiatement avec le commissaire Leclerc.

La désignation du juge Hanoteau, premier juge d'instruction, membre du groupe fondateur du syndicat de la magistrature, et auprès de qui les policiers prendront désormais leurs consignes, peut être considéré comme un signe de la volonté du parquet de voir aboutir l'enquête. Le juge Hanoteau s'est notamment illustré, dans le passé, par une instruction énergique des grandes affaires lyonnaises (affaire la Carambouille, affaire Javilley etc...) n'hésitant pas à inculper des policiers et commissaires convaincus de corruption. Il est en outre chargé depuis quelques mois de quelques uns des dossiers Mesrine (notamment l'évasion de la Santé et l'enlèvement du juge Petit).

Maître Georges Kiejman, qui était l'avocat de Pierre Goldman, a par ailleurs exprimé l'intention de se constituer prochainement partie civile au nom de madame Goldman pour pouvoir suivre de près le déroulement de l'enquête.

Retour à "Pierre Goldman : le dossier"

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris