Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...
Marche silencieuse jeudi après-midi de l'Institut médico-légal au Père Lachaise
Libération, 26 septembre 1979
[Journaliste inconnu]
Retranscription de Dominique F.

Les obsèques de Pierre Goldman auront lieu jeudi après-midi.

Contrairement à une information diffusée mardi (y compris dans "Libération"), les obsèques n'auront pas lieu vendredi mais jeudi. La levée du corps aura lieu à l'institut médico-légal quai de la rapée vers 16 heures. "Une marche silencieuse, sans banderoles et sans drapeaux", comme l'indique le communiqué de sa famille et de ses amis, le conduira selon un itinéraire qui sera communiqué ultérieurement de l'institut médico-légal au Père Lachaise où le cortège devrait arriver vers 17 heures. Dans le même communiqué : "ceux qui l'aimaient appellent la population parisienne à venir nombreux manifester leur émotion".

Les trente organisations démocratiques qui s'étaient réunies ces derniers jours devaient appeler dans la soirée la population à se joindre au cortège dans le respect des recommandations de son entourage. De leurs côtés les syndicats (CGT, CFDT et FEN) avaient mardi soir une réunion au cours de laquelle ils devaient arrêter leur attitude.

Vingt-cinq organisations appellent aussi à un meeting mardi soir à la Mutualité.

Enfin les policiers du commissaire Leclerc de la Brigade criminelle agissant maintenant sur commissions rogatoires du juge Hanoteau chargé de l'instruction poursuivent l'enquête. Six jours après le meurtre, alors que les vérifications se poursuivent, les policiers paraissent avoir orienté leur enquête vers les milieux d'extrême droite. Un certain nombre de faits leur ont permis d'envisager une hypothèse franco-espagnole.

Retour à "Pierre Goldman : le dossier"

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris