Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Les nuits de solitude

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : Warner Music

Version originale
Année : 1977
Interprétée par : Jean-Jacques Goldman
Distribuée par : Warner

Remarques :
Jean-Jacques Goldman a proposé la version anglaise de ce titre, Just A Dream, à Taï Phong, qui l'a refusé. On ne trouve donc la version anglaise qu'en face B du maxi 45 T de Slow me again.

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1977 Jean-Jacques Goldman 45 T WEA 16947
1984 Jean-Jacques Goldman LP Les Années Warner WEA 240 516-1
1984 Jean-Jacques Goldman K7 Les Années Warner WEA 240 516-4
1984 Jean-Jacques Goldman CD Les Années Warner WEA 240 516-2


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Année Titre Langue Interprète Auteur de l'adaptation Pochette
1979 Just a dream anglais Jean-Jacques Goldman Jean-Jacques Goldman

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

On s'était dit peut être que c'est mieux
On n'est pas forcément heureux à deux
Séparons-nous, oublions si l'on peut
ça va être dur pendant un mois ou deux
Un mois ou deux ou bien peut-être plus
Réapprendre à vivre seul et tenir
Rompre les liens serrés par l'habitude
Tout en attendant les moments, les pires

Oh ces nuits, ces nuits de solitude
Les yeux ouverts, le plafond blanc, le bruit du temps
Qui passe et se bouscule
Des images que l'on chasse mais qui reviennent tout le temps

Le matin que l'on a vu arriver
Se lever sans réfléchir, s'habiller
Sortir dans la rue, rencontrer des gens
Sourir et oublier jusqu'au moment

Oh ces nuits, ces nuits de solitude
Les yeux ouverts, le plafond blanc, le bruit du temps
Qui passe et se bouscule
Des images que l'on chasse mais qui reviennent tout le temps

Se rencontrer par hasard et jouer
Parler sans rien dire mais se regarder
Et puis ces heures devant le téléphone
La tête dans les mains en attendant qu'ça sonne

Et ces nuits, ces nuits de solitude
Les yeux ouverts, le plafond blanc, le bruit du temps
Qui passe et se bouscule
Des images que l'on chasse mais qui reviennent tout le temps

Ces nuits de solitude
Les yeux ouverts, le plafond blanc, le bruit du temps
Qui passe et se bouscule
Des images que l'on chasse mais qui reviennent tout le temps

Les chansons sont souvent plus belles que ceux qui les chantent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris