Parler d'sa vie sur Ulule
 

Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Lille, Zénith - 20 novembre 1998

Récit par Madly L. :

Cela fait peut-être un peu tard mais tous les souvenirs sont encore en mémoire : c'était le premier concert de JJG auquel j'assistais :

Vendredi 20 novembre 98, Zénith de Lille, 16 h. Le concert est dans 4 h mais déjà beaucoup de monde attend l'ouverture, pour se réchauffer, on fredonne les chansons de JJG. 18 h 30, ouverture des portes, enfin ! En me pressant, je suis à quelques mètres de la scène, je ne peux rien rater... j'aurais dû prendre l'appareil photo... L'attente est longue, vous savez cette impression que la montre n'avance pas... =:-)

20 h15, les lumières s'éteignent, on hurle et hop, c'est parti pour 45 minutes de jeu entre la caméra et le public...

Et puis, le plus beau moment arriva : Jean-Jacques entre sur scène : "On ira"... C'est parti pour 2 h de bonheur intense. Le dialogue avec le public est permanent. Fan de foot, j'apprécie ce petit clin d'oeil à l'équipe de France entre les 2 parties : "on est les champions....". Et puis, la chanson qui m'a fait découvrir JJG lorsque j'avais 8 ans : "Je te donne" avec en prime les photos sur grand écran, Jean-Jacques et Michael éclatent de rire... Ambiance électrique en allant "Au bout de nos rêves". Puis "Il suffira d'un signe". Malheureusement toute bonne chose a une fin et lorsqu'il commence à interpréter "Pour que tu m'aimes encore", c'est bien la der des der...

23 h 15, le spectacle est fini, je sors du Zénith avec des images plein la tête, j'ai eu du mal à trouver le sommeil me repassant le concert mille et une fois dans la tête. C'était, génial, magique........

Madly L.

22 janvier 2000
Tous droit réservés

Retour à la tournée

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris